SOUPE AU PISTOU

la photo de la soupe au pistou est triste alors qu'elle chante avec ses saveurs.
la photo de la soupe au pistou est triste alors qu'elle chante avec ses saveurs.

la photo de la soupe au pistou est triste alors qu'elle chante avec ses saveurs.

Pistou, mot provençal qui veut dire "broyer, piler". Le pistou est un mélange de basilic, ail pilés au mortier avec le pilon. (le mien en bois, a plus de 80 ans, il en a pris des coups sur le teston)

Contrairement au pesto ligure, il se prépare sans pignons et le fromage est facultatif. 

Chacun a sa recette, moi je la tiens de ma grand-mère provençale. Peuchère, elle n'est plus depuis très longtemps, je suis grand-mère et arrière-grand-mère (attention, pas une vieille rombière)  j'ai pris la relève.

Ce n'est peut-être pas la meilleure, mais tout le monde l'apprécie. Surtout pas de légumes d'hiver (poireau, navet, cèleri mais on peut mettre des carottes pour la couleur). Maintenant si cela vous plait pourquoi pas, J'ai vu des personnes qui mettaient des petits pois. C'est la soupe au pistou revisitée.

Je n'ai jamais changé, je fais toujours la même depuis que j'ai 17 ans.

Pour 5 à 6 personnes

  • 1 kg 200 de haricots à écosser blancs et rouges(600 g environ sans la cosse).
  • 500 g de haricots écheleur (verts plats)
  • 1 kg de pommes de terre
  • 3 courgettes
  • 4 tomates mûres
  • 1 très gros pied de basilic ou 2 moyens
  • 6 à 8 gousses d'ail
  • 200 g de parmesan râpé environ
  • 10 cl d'huile d'olive (+ou -)
  • sel et poivre

Peler et couper les pommes de terre en cubes. Laisser la peau aux courgettes et les couper en cubes.

Ecosser les haricots, équeuter les haricots écheleur et les couper en morceaux de 2 à 3 cm.

Mettre les légumes dans une marmite ainsi que les tomates entières. Saler, poivrer et couvrir d'eau.. Cuire 1 h30 environ. Enlever les tomates au bout d'une heure et les refroidir.

Effeuiller tout le basilc et peler les gousses d'ail. Dans le mortier mettre les gousses d'ail et les piler, ensuite mettre le basilic, si cela ne rentre pas tout, piler au fur et à mesure. Lorsque tout est bien pilé, peler les tomates refroidies et les écraser avec le basilic et l'ail. Saler et poivrer.

Je mets 100 g de parmesan pour faire la pommade et le reste sur la table (le rouge dur est très bon aussi). J'ajoute l'huile d'olive (environ 10 cl + ou 8) et je touille. On obtiens une belle pommade.

Lorsque la soupe est bien cuite, comme je ne mets pas de pâtes (vous pouvez mettre des petits coudes ou des spaghettis coupés courts) je préfère sans. j'écrase grossièrement les pommes de terre pour épaissir le jus. Chacun a ses manies.

Incorporer la pommade à la fin de cuisson et retirer du feu car le basilic n'aime pas la cuisson.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Daniéla

J'habite un joli coin de Provence au pays des cigales dont je suis originaire. Mamie passionnée de cuisine, vous trouverez au fil des pages, des recettes provençales et d'ailleurs.
Voir le profil de Daniéla sur le portail Overblog

Commenter cet article

delphine 23/07/2017 15:32

Je n'en ai jamais goûté mais tu me fais bien envie, elle doit être hyper goûteuse et savoureuse
Bises et bon dimanche

Julie 23/07/2017 07:22

Je n ai jamais eu l occasion d'y goûter mais je suis certaine de me régaler ! Bon dimanche bisous

latabledeclara 22/07/2017 16:27

Une soupe que j'adore....
Il va falloir que je mette à la faire
La tienne est bien appétissante
Bon week-end